Conclusion

          Les nanotechnologies, nouveaux procédés du 21ème siècle, permettraient de révolutionner la médecine actuelle en modernisant les concepts existants. Ainsi le diagnostic des maladies serait facilité et celles-ci plus rapidement détectées, en vue d’une meilleure prise en charge vis-à-vis des patients, par exemple, avec une IRM nettement améliorée. L’efficacité des traitements d’aujourd’hui est remise en cause avec des effets secondaires, souvent indésirables, alors que l’utilisation de la nano médecine guiderait vers de nouveaux résultats  plus probants. La robotisation de la médecine, déjà en cours, serait plus poussée et plus élaborée, pour aider le spécialiste médical dans son travail.  En dépit des débats qu’elles suscitent, celles-ci restent certainement un ensemble d’applications favorables qui pourrait fournir à la médecine un progrès non négligeable dans le domaine médical au 21ème siècle. Cependant, l’histoire observera-t-elle des dérives que la nanoscience  pourrait engendrer, comme dans toute avancée majeure ?

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site